05.82.08.01.93 Du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30

Petite FAQ des sièges-auto

 Le choix d’un siège-auto pour votre enfant est une étape cruciale pour assurer sa sécurité en voiture ! Pour vous aider à mieux vous y retrouver, nous avons recensé quelques-unes des questions que vous pourriez vous poser.

Comment être sûr que mon enfant est bien installé dans le siège-auto?

Avant de procéder à l’installation du siège-auto, veiller à lire attentivement la notice du constructeur, car la plupart des sièges-auto ont des spécificités qui peuvent être invisibles au premier coup d’oeil. Cela peut d’ailleurs vous rassurer si votre siège-auto bouge : peut-être est-ce normal, étant donné que l’enrouleur de la ceinture de sécurité est prévu pour se bloquer en cas de choc.

Dans un second temps, vérifiez que la ceinture de sécurité passe par tous les passages prévus et qu’elle soit bien tendue. Il en va de même pour les fixations isofix: vérifiez que les voyants soient bien verts.

Bon à savoir : pour les sièges-auto avec jambe de force, il est important de lire la notice de votre véhicule afin de savoir si vous avez des coffres car la jambe de force ne doit pas reposer dessus.

Dans la plupart des cas, les appuis-têtes de la voiture peuvent également gêner la bonne mise en place du siège-auto. En effet, ce dernier doit être entièrement appuyé au siège de la voiture. Dans ce cas, retirez l’appui-tête !

Bon à savoir : il est déconseillé d’essayer de coincer le siège-auto sous l’appui-tête car un siège-auto doit pouvoir légèrement bouger en cas de collision pour atténuer le choc.

Pour les sièges-auto installés à l’avant de votre véhicule, veillez à bien désactiver l’airbag quand il s’agit de sièges dos à la route. Pour les sièges face à la route, l’airbag doit être activé et le siège-auto doit être reculé au maximum pour éviter que l’airbag ne blesse votre enfant en cas de collision.

Bon à savoir : l’installation d’un siège-auto face à la route à l’avant d’un véhicule est fortement déconseillé, à éviter pour assurer la sécurité de votre enfant. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter l’excellent article fait par Sécurange, qui complète ses explications par des schémas très clairs.

Quand tourner le siège-auto en face à la route?

La position dos à la route est plus sécurisante pour les jeunes enfants car, en cas de collision, le corps est retenu contre le siège-auto au lieu d’être projeté en avant, ce qui permet à la tête, à la nuque et à la colonne vertébrale d’être mieux protégées. Néanmoins, la durée de la position dos à la route dépend de l’homologation du siège-auto utilisé.

Pour les sièges-auto homologués ECE R44/04, la position dos à la route est obligatoire jusqu’à ce que votre enfant pèse 9 kg.

Pour les sièges-auto homologués ECE R129, ce qui correspond à la norme i-size, la position dos à la route est obligatoire jusqu’à ce que votre enfant ait 15 mois ou mesure 105 cm.

Bon à savoir : voyager dos à la route est recommandé le plus longtemps possible. C'est le meilleur moyen de protéger la nuque et les cervicales d'un enfant.

Jusqu’à quel âge le siège-auto est-il obligatoire pour votre enfant?

La première chose à savoir est qu’un enfant de moins de 10 ans doit légalement s’asseoir à l’arrière de votre véhicule ; sauf s’il s’agit d’un bébé dans un siège-auto dos à la route ou qu’il n’y a simplement pas de banquette arrière. Ensuite un siège-auto ou un réhausseur avec dossier est obligatoire jusqu’à ce que votre enfant atteigne 36 kg ou 150 cm, ce qui arrive généralement autour de ses 10 ans.

Bon à savoir : le dossier empêche le réhausseur de glisser sous votre enfant en cas de choc (ce qui le rendrait inutile lors d’une collision), tout en protégeant mieux son dos.

Pour connaître plus en détails la réglementation française concernant l’utilisation des sièges-auto, nous vous conseillons de lire cet article du service public et cet article du site gouvernemental spécialisé en sécurité routière.

Quand changer de siège-auto pour votre enfant?

Ce sont la taille et le poids de votre enfant qui doivent vous inciter à changer le siège-auto utilisé.

3 groupes existent ainsi :

  • groupe 0/0+, prévu de la naissance à 13 kg ou 80 cm,
  • groupe 1, prévu de 9 à 18 kg et adapté jusqu’à 100 cm,
  • groupe 2/3, prévu de 15 à 36 kg et adapté jusqu’à 150 cm,

Des groupes mixtes existent également, tels que « 1/2/3 », par exemple, pour durer plus longtemps et vous permettre de faire des économies.

Bon à savoir : si un siège-auto a subi un choc, il peut ne plus être aussi performant en terme de sécurité que lors de son achat. Nous vous conseillons donc de ne pas acheter ce produit d’occasion et de contacter la marque en cas de doute si vous devez transmettre un siège-auto à un autre enfant. Souvent, le fabricant pourra vous offrir un diagnostic qui vous permettra d’avoir un siège-auto fonctionnel. Dans tous les cas, nous vous conseillons de regarder les résultats de chaque siège-auto aux crash-tests pour être sûrs de leur efficacité en termes de sécurité et de confort pour votre enfant.

A quels crash-tests se fier?

Les crash-tests servent à évaluer la réaction des sièges-auto en cas de collision violente pour que vous sachiez lesquels protègent le mieux votre enfant. Nous vous recommandons de vous fier aux instituts de crash-tests indépendants qui ne sont pas rémunérés par des marques et sont entièrement préoccupés par la sécurité des enfants. Vous pouvez retrouver les principaux dans notre guide des labels des sièges-auto.

Comment nettoyer le siège-auto?

Malheureusement, il n’y a pas une recette miracle pour nettoyer tous les sièges-auto. Le mieux, encore une fois, est de se reporter à la documentation du constructeur. Néanmoins, nous vous conseillons d’utiliser des housses de sièges-auto qui faciliteront votre quotidien et aideront votre enfant à avoir moins chaud en été. En principe, chaque modèle de siège-auto a une housse spécifique !

Bon à savoir : ces housses sont lavables en machine à laver dans la plupart des cas !

Comment installer le siège-auto?

Encore une fois : tout dépend de votre siège-auto et des prérequis de fixation qu’il intègre : isofix, jambe de force, top tether, tether straps, barre anti-rebond.

L’ensemble de ces éléments sert à installer correctement le siège-auto dans votre voiture. Nous vous invitons à vérifier le type d’installation supporté par votre véhicule au préalable.

Une fois votre achat effectué, nos personal shopper pourront vous aider gratuitement à fixer votre siège-auto si vous êtes dans les environs de Toulouse ! Dans tous les cas, nous restons à votre disposition pour vous conseiller avant votre achat et vous aider à faire le meilleur choix pour votre bébé et pour vous.

Retrouvez également nos autres articles de conseils dédiés aux sièges-auto :

Aller en haut